Women Can Be Priests

LockedLes femmes doivent de se soumettre à leur mari . . .

Author
Guest
Super Member
  • Total Posts : 14706
  • Reward points : 0
  • Joined: 2014/02/20 19:01:46
  • Status: online
2006/03/17 16:29:53 (permalink)

Les femmes doivent de se soumettre à leur mari . . .

Me permettez commencer la discussion avec mon lettre de 27 décembre 2004 à son Excellence Monseigneur Danneels, Archévèque de Bruxelles.
Monseigneur,

Vous avez le pouvoir d’empêcher que l’on lise encore en chaire de vérité les textes dans lesquels il est demandé aux femmes de se soumettre à leur mari.   Il existe beaucoup de bons et beaux passages dans saint Paul. Je ne peux comprendre cette perversité récurrente de l’Église insistant pour qu’on lise chaque année cette Épître aux Colossiens.   On peut gloser sur ce texte, lui donner de savantes interprétations, en faire l’objet d’homélies édulcorantes, le replacer dans un contexte historique ‘qui ceci et que cela’, mais…les mots sont les mots et ils ne sont pas innocents. Vous savez que le jour où on  le lit, les femmes sont humiliées, même si elles ne l’avouent pas et se croient bien tenues d’accepter les explications lénifiantes qu’on leur donne, que les hommes sont justifiés dans le mépris de leur compagne, même si on leur demande de n’être pas ‘désagréables’ avec elles .   ‘Désagréables’ ? Que signifie, Monseigneur ,‘ne pas être désagréable’?   Vous savez qu’en Belgique un très grand nombre de femmes se font battre ou violer par leur mari ou leur compagnon, que la violence et le mépris des femmes augmente au lieu de diminuer et c’est cela que ce texte cautionne, même si on demande aux hommes de ne pas être ‘désagréables’ . Il cautionne aussi les attitudes bien connues du mépris des victimes.   Ce texte est donc devenu pernicieux à notre époque parce que les gens qui l’écoutent ne sont ni des théologiens ni des exégètes mais bien souvent des chrétiens lambdas prenant tout au pied de la lettre.   Je n’ai plus beaucoup d’illusions sur l’Église qui croit avoir clos le débat sur la prêtrise des femmes en avançant des raisons théologiques qui ne tiennent pas la route. Elle continue à mener une politique de pouvoir et une politique tout court face à la religion orthodoxe, à la religion juive et à l’Islam qui montrent la même attitude de mépris des femmes et contre les Protestants, qui témoignent d’un vrai respect de leurs compagnes. Mais, vous savez comme moi que ce débat-là n’est pas clos et que des femmes seront prêtres tôt ou tard, certaines l’étant déjà. Mais en attendant… …si vraiment l’Église a le respect des femmes qu’elle prétend avoir, montrez-le maintenant, Monseigneur, en supprimant la lecture publique de ce texte devenu infamant de nos jours : il constitue une raison de plus pour nombre de femmes entre 25 et 55 ans de déserter des églises dans lesquelles elles se sentent si bafouées en tant qu’êtres humains. Et, tant que vous y êtes, si vous insistiez aussi pour que l’on utilise un langage moins inclusif, que l’on parle ‘d’hommes  ET de femmes’, plutôt que d’hommes tout court dans les homélies et les services. Si vous ne lâchez pas un peu de lest, vous risquez de voir vos églises occidentales désertes, quand toutes les vieilles dames qui les peuplent encore seront montées au Ciel et que tous les jeunes charismatiques des JMJ auront dépassé leur crise d’adolescence tribale.   J’ai failli quitter la messe ce hier matin tant la vue de la feuille où s’étalait le texte de saint Paul me donnait la nausée. Heureusement que le prêtre, à qui j’avais fait part de mon écoeurement, n’a pas fait la deuxième lecture, mais le texte a été lu ailleurs et de pauvres femmes ont été méprisées ou se sont peut être fait insulter, battre et violer par des maris ‘pas désagréables’. Soumises, elles souffrent et se taisent comme les esclaves se taisaient… Mais, à propos, est-ce bien à la fin du XIXème siècle que l’Église a condamné l’esclavage au Brésil?   Monseigneur, ceci étant dit, je vous ai regardé hier midi à la télévision dans ‘Controverse’et je pense que vous avez montré beaucoup de sagesse et d’humour, mais… tiens donc, où étaient les femmes dans ce fade débat sur le bien et le mal ? Sont-elles incapables de dire les mêmes pauvretés que celles que j’ai entendu proférer autour de vous ou le sacré serait-il uniquement affaire d’hommes  et les femmes réduites au rôle de consommatrices soumises et passives ? Mulierem Dignitatis…   Daignez agréer, Monseigneur, l’expression de mon profond respect, etc.

Toutou
post edited by Toutou - 2006/03/17 16:32:01
#1

9 Replies Related Threads

    Guest
    Super Member
    • Total Posts : 14706
    • Reward points : 0
    • Joined: 2014/02/20 19:01:46
    • Status: online
    RE: Les femmes doivent de se soumettre à leur mari . . . 2006/03/19 10:07:53 (permalink)
    Il y a aussi beaucoup d'hommes, même très instruits (et même des thérapeutes), qui considèrent que la femme normale a besoin d'avoir des enfants.

    Il est donc naturel et normal (selon eux) qu'elle assume tout ce que cela demande. Peu importe que le conjoint de cette femme désire, autant qu'elle, avoir des enfants. Qu'elle assume tout sans oublier surtout de "bien tenir sa maison".

    Autrefois, au moment où il devenait trop difficile de confiner les femmes à leur maison, l'élite masculine dirigeante brandissait comme conditions que ses enfants soient bien assumés et que la maison soit "bien tenue"! Il y avait un chantage qui disait à peu près ceci: si vous voulez aller travailler, assumez toute la charge du travail domestique et soyez, bien sûr, entièrement responsables de vos enfants! Le chantage est devenu caché dans la nuit des temps, mais il existe toujours dans l'inconscient collectif. La jeune mère qui voudrait contester le manque de responsabilité de la société pourrait bien avoir peur de passer pour une "incompétente!" Selon, je pense, un trop grand nombre d'homme (y compris des thérapeutes et des hommes instruits) une mère qui se plaint est une mère ratée. Car, il existe aussi dans l'inconscient collectif, l'idée que les mères n'en font jamais trop pour leurs enfants et que, même si ça fait mal, elles sont heureuses à vivre cela. Ces hommes ne savent pas ce que c'est qu'être mère, ils n'y comprennent rien, ils sont tout à fait incompétents à juger la chose, mais, cela, ils ne le savent pas.

    Dans l'histoire des femmes, ici au Québec, on leur a donné à la fois le rôle de sauveur et celui de bouc émissaire. Elles doivent toujours sauver la situation et elles sont toujours coupables de quelque chose.

    Moi, je pense qu'avant d'avoir des enfants, les femmes se protègeraient en discutant avec leur conjoint de l'égalité des responsabilités envers les enfants ainsi que d'une égalité dans le partage des tâches. Quand un homme et une femme veulent avoir des enfants, je dis que c'est comme vouloir être associés dans un projet commun. Il n'est pas justifiable que l'un ou l'autre soit pénalisé ou injustement traité. Si l'un décide de rester à la maison, il ne devrait pas être pénalisé financièrement suite à sa décision.

    L'autre solution, ce serait de refuser de donner des enfants à une société qui ne les mérite pas. Solution qui peut être appliquée individuellement ou collectivement. Imaginez la scène suivante. Un nombre massif de femmes annoncent qu'elles font "la grève du ventre". Elles disent aux politiciens: Vous voulez que les femmes aient des enfants? Alors mettez sur pied, plein de garderies sécuritaires liées aux milieux de travail ainsi que des organisations dans les milieux scolaires responsables des enfants après l'école. Créez une politique familiale pour aider les parents à bien prendre soin de leurs enfants.

    En terminant, qu'on arrête de mettre la faute sur les femmes, ou sur leurs mères, ou sur les féministes. La faute revient aux dirigeants qui ne font pas ce qu'il faut. La faute revient aussi à des hommes qui manquent de justice et d'amour à l'égard des femmes.

    Voire ici le texte complet envoyé à La Presse en réaction au dossier titré "Femmes au bord de la crise de nerfs". Dossier publié dans La Presse samedi le 29 janvier 2005.

    Yolande Potvin
    post edited by Admin - 2006/03/19 10:17:31
    #2
    theresia
    New Member
    • Total Posts : 5
    • Reward points : 0
    • Joined: 2006/01/26 14:29:51
    • Status: offline
    RE: Les femmes doivent de se soumettre à leur mari . . . 2006/04/20 06:47:47 (permalink)
    Dear Toutou,
     
    My French is not too good any more, so I want to reply in English.
    I am happy that you addressed Cardinal Danneels. I would like to hear if you have got any answer.
     
    Thrice I wrote an open letter to the Episcopate in my country of The Netherlands. Some of the bishops informed me one way or another that they had received my letter. Once I was told it had been put on the agenda, and that was all I ever heard.
     
    A few days ago some lay person bombarded me (in the guestbook of my website)with all the texts in Scripture that tell women to shut up. The good man also quoted the text about asking your husband at home for explanation of Holy Writ. The correspondent had not even noticed I have no husband: I am a nun!
     
    I feel like Moses: hoping to see the Holy Land. He did not have his wish granted. Will I?
    Nevertheless, let us go on singing the same song: Women, too, belong to the people of God. Not that I think they will do better. All of us will have to take to heart Mary Magdalen's teaching in The Gospel of Mary : male or female, we have to overcome the powers of darkness that prevent us from becoming what we should be: complete human beings, true members of the Kingdom of God.
     
    Theresia Saers
     
    #3
    Guest
    Super Member
    • Total Posts : 14706
    • Reward points : 0
    • Joined: 2014/02/20 19:01:46
    • Status: online
    RE: Les femmes doivent de se soumettre à leur mari . . . 2006/09/02 13:35:27 (permalink)
    Pauvres hommes, papes, patriarches évêques et prêtres qui n'ont rien compris à l'Evangile et qui proclament bêtement des paroles dont ils ne comprennent même pas eux-même la signification.
    Rev. Cyrille
    #4
    Guest
    Super Member
    • Total Posts : 14706
    • Reward points : 0
    • Joined: 2014/02/20 19:01:46
    • Status: online
    RE: Les femmes doivent de se soumettre à leur mari . . . 2006/11/07 12:52:19 (permalink)
     
      A mon avis,  les hommes doivent se soumettre a leur femme: je crois que les femmes sont superieures aux hommes, meritent l'autorite et les hommes doivent obeir, sans question, aux femmes.   Pour moi, il doit y etre une Deesse et pas un dieu.  L'animal male devrait faire toutes les taches menageres et s'il ne les fait pas il merite une punition corporelle de sa Femme-Chef.  Que le matriarchat retourne!  
     
     je veut etre regle par les femmes.  je ferais n'importe quoi pour une femme dominatrice
     larve, larbin,
     
     
    #5
    Guest
    Super Member
    • Total Posts : 14706
    • Reward points : 0
    • Joined: 2014/02/20 19:01:46
    • Status: online
    RE: Les femmes doivent de se soumettre à leur mari . . . 2006/12/26 01:17:02 (permalink)
    ORIGINAL: theresia

    Dear Toutou,

    My French is not too good any more, so I want to reply in English.
    I am happy that you addressed Cardinal Danneels. I would like to hear if you have got any answer.

    Thrice I wrote an open letter to the Episcopate in my country of The Netherlands. Some of the bishops informed me one way or another that they had received my letter. Once I was told it had been put on the agenda, and that was all I ever heard.

    A few days ago some lay person bombarded me (in the guestbook of my website)with all the texts in Scripture that tell women to shut up. The good man also quoted the text about asking your husband at home for explanation of Holy Writ. The correspondent had not even noticed I have no husband: I am a nun!

    I feel like Moses: hoping to see the Holy Land. He did not have his wish granted. Will I?
    Nevertheless, let us go on singing the same song: Women, too, belong to the people of God. Not that I think they will do better. All of us will have to take to heart Mary Magdalen's teaching in The Gospel of Mary : male or female, we have to overcome the powers of darkness that prevent us from becoming what we should be: complete human beings, true members of the Kingdom of God.

    Theresia Saers

    #6
    Damien
    New Member
    • Total Posts : 1
    • Reward points : 0
    • Joined: 2007/02/17 13:34:57
    • Status: offline
    RE: Les femmes doivent de se soumettre à leur mari . . . 2007/02/17 14:07:13 (permalink)
    J'aimerais répondre à cette lettre qui, à mon sens, part d'une bonne intention mais est erronée :

    1) Est-il pertinent de demander une forme de "censure" d'un passage qui est partie intégrale de la Bible, parole Divine, et source d'enseignement pour l'Église. Si l'on doit renoncer à lire tout passage qui pourrait être mal interprété ou susceptible de choquer certains, il ne restera surement pas beaucoup de passages pouvant encore être lus. De plus, si ce passage est si dangereux, ne devrait-on pas le retirer également de nos Bibles ?

    2) "Les mots" ne sont pas les mots puisque, comme vous le remarquez vous-même, ils sont à replacer dans leur contexte. Si le contexte est compris, il n'y a aucun problème avec ce passage et aucune raison pour qu'une femme ne se sente humiliée lors de la lecture de ce passage. Je ne pense néanmoins pas que le "Chrétien Lambda", même s'il prend tout au pied de la lettre, interprétera ce passage comme étant une justification pour de nombreuses pratiques définitement non-chrétiennes... La règle d'or s'applique aux hommes comme aux femmes...

    3) Si un homme se sent justifié dans le mépris de leur compagne, peut être aurait-il fallu se poser des questions avant d'épouser un tel personnage... Quant au passage de votre texte évoquant viols et maltraitances, il n'a rien à voir avec la question étudiée ici (Colossiens 3:18 mentionne clairement que le mari doit "aimer" la femme -- amour et maltraitance ne font pas bon ménage)...

    4) (je pense que vous vouliez dire language plus inclusif et non moins inclusif)

    5) Examinons maintenant le passage en question :

    18. Femmes, soyez soumises à vos maris, comme il se doit dans le Seigneur.
    19. Maris, aimez vos femmes, et ne leur montrez point d'humeur.

    Il faut selon moi le mettre en rapport avec un autre passage de Paul, Ephésiens 5:22, qui donne la même instruction aux femmes. Or, on voit bien en examinant ce que Paul dit là que la soumission ne doit pas être un signe de domination ou d'infériorité de la femme, mais plutôt une forme d'humilité que tous les Chrétiens doivent avoir l'un envers l'autre. Il suffit pour s'en rendre compte de constater que Paul indique en Éphésiens 5:21 aux Chrétiens de se soumettre les uns aux autres, en utilisant le même verbe que celui des deux autres passages.

    Rajoutons également que Paul indique que l'homme doit aimer sa femme comme son propre corps... (Éphésiens 5:28). Contrairement à ce que vous affirmez, il n'est donc pas difficile de savoir ce que Paul veut dire donne ses instructions aux hommes et femmes.

    J'espère que ce court texte vous permettra d'aller au delà de votre dégout pour ce texte, car il serait triste d'avoir une telle réaction pour une partie de la Bible...


    @ theresia : you should be careful about quoting Gnostic Gospels as if they could shed any light at all about 'true' Christianity... This particular verse doesn't seem too objectionable to me, but we have to remember that Gnostic texts don't give us any reliable information about Christianity, but rather about the strange and definitely unchristian Gnostic sects that wrote them, long after the canonical Gospels were written.
    #7
    soumisarabe
    New Member
    • Total Posts : 2
    • Reward points : 0
    • Joined: 2007/08/15 14:16:53
    • Status: offline
    RE: Les femmes doivent de se soumettre à leur mari . . . 2007/08/15 14:23:08 (permalink)
    il y'a aucn doute a que la Femme est superieur a l'homme
    #8
    soumisarabe
    New Member
    • Total Posts : 2
    • Reward points : 0
    • Joined: 2007/08/15 14:16:53
    • Status: offline
    RE: Les femmes doivent de se soumettre à leur mari . . . 2008/01/30 12:28:57 (permalink)
    p
    #9
    Sophie
    Moderator
    • Total Posts : 14275
    • Reward points : 0
    • Joined: 2007/01/18 01:57:27
    • Status: offline
    RE: Les femmes doivent de se soumettre à leur mari . . . 2008/10/12 12:00:24 (permalink)
    Centre for Women and Christian Traditions
    « Femmes et ministères ordonnés »
     
    Table ronde et ateliers
    ~Women and Ordained Ministries~
    Round Table and Workshops
     
    When:
     
    Vendredi le 31 octobre 2008 – soirée
    Friday October 31, 2008 - evening
     
    Samedi le 1er novembre 2008 – matinée
    Saturday November 1, 2008 - morning
     
    Where:
     
    Amphithéâtre, Pavillon Guigues, Université Saint Paul
    Guiges Hall, University of Saint Paul
    Ottawa, Ontario Canada
     
    Quand
    Centre femmes et traditions Chrétiennes
    Centre for Women and Christian traditions
    Pour vous inscrire / To regisTer: 613-236-1393 poste 2360 • ftc-wct@ustpaul.ca
    avant le 27 octobre 2008/before october 27, 2008
     
    Programme/Program
     
    Vendredi à 19 h 30/Friday 7:30 pm
     
    Témoignages bilingues de femmes ordonnées/
    Experiences of Ordained Women (bilingual)
    Marie Bouclin, elisabeth Bachem-Jennings, Holly ratcliffe
    et Patricia Peacock
     
    Samedi/Saturday from 9:00 a.m. to 12:30 p.m.
    8: 30 a.m. Registration/Accueil
    9:00 a.m. to 10:15 a.m.
     
    Atelier 1: Pauline Jacob « une authentique vocation ministérielle
    chez les femmes catholiques »
     
    Workshop 2: Kelly Raab “Women, Priesthood, and sacrifice”
     
    10:45 a.m. to 12:00 p.m.
     
    Workshop 3: Susan Roll “current official Position of the roman
    catholic church on the ordination of Women”
     
    Atelier 4: Pierrette Daviau « réflexions théologiques
    et sociologiques sur l’ordination des femmes »
     
    12:00 p.m. to 12: 30 p.m. Closing Ceremony/Rituel de clôture
     
    When
    Where
     
    Friday, October 31st, 2008 – evening
    Saturday, November 1st, 2008 – morning
    Amphitheatre, Guigues Hall, Saint Paul University
     
    EnTRéE libRE / fREE aDmiSSiOn
    #10
    Jump to:
    © 2020 APG vNext Trial Version 4.6

    This website is maintained by the Wijngaards Institute for Catholic Research.

    Wijngaards Institute for Catholic Research

    Visitors to www.womenpriests.org since 11 January 2014

    Wijngaards Institute for Catholic Research